Étiqueté : Koreeda Hirokazu

KOREEDA Hirokazu, Quand je tourne mes films, traduit par Saeko Takahashi et Stéphane de Torquat, Paris, Atelier Akatombo, 2019, 413 p.

Par Raphaëlle YOKOTA (Doctorante, Inalco) Il y a quelques mois encore, le nom de Koreeda Hirokazu convoquait des images de Palme d’Or, des familles japonaises en détresse, des visages d’enfants mutiques, des paysages urbains...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search