Le Japon en perspective – épisode 13 – Traduction et mise en perspective : “L’enfer du regard: une sociologie du vivre jusqu’à consumation” de Mita Munesuke avec Claire-Akiko Brisset et Kazuhiko Yatabe

Par Grégoire SASTRE (Cergy Paris université)

Pour ce nouvel épisode, je recevais Claire-Akiko Brisset, professeure ordinaire à l’université de Genève, spécialiste d’histoire culturelle du Japon, et Kazuhiko Yatabe, maître de conférences à l’université Paris Cité et sociologue spécialiste des modernités japonaises.

À travers la présentation de la traduction de l’ouvrage du sociologue japonais Mita Munesuke 見田宗介 (1937-2022) parue en février 2023 (CNRS éditions), nous abordons le travail de traduction, l’œuvre singulière de Mita et les questions qu’il soulève à propos de la société japonaise.

 

Vous pouvez également vous abonner via Apple podcast, sur Spotify ou en utilisant le flux RSS qui vous permettra de vous inscrire sur d’autres applications, notamment sous Android.

Référence de l’ouvrage présenté dans cet épisode :
– Mita Munesuke, L’enfer du regard : une sociologie du vivre jusqu’à consumation, suivi d’une post-face d’Ôsawa Masachi, traduit par Yatabe Kazuhiko et Claire-Akiko Brisset, Paris, CNRS Éditions, 2023, 157 p.

 
Bibliographies
Bibliographie de Claire-Akiko Brisset
– Claire-Akiko Brisset, co-édition scientifique avec Terada Torahiko de Anne-Marie Christin (dir.), Paravents japonais. Par la brèche des nuages, Paris, Citadelles & Mazenod, 2021, 280 p. (édition en italien chez Mondadori et en anglais chez Abbeville Press).
– Claire-Akiko Brisset, « Photographie (shashin) et vérité : le tournant de Meiji », in Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, fasc. 2018-II (avril-juin), 2020, p. 771-782.
– Claire-Akiko Brisset,co-traduction avec Jacqueline Pigeot, Daniel Struve, Sumie Terada et Michel Vieillard-Baron, du Kaidôki (En longeant la mer de Kyôto à Kamakura), anonyme japonais du 13e s., Paris, Le Bruit du temps, 2019, 128 p.
 
Bibliographie de Kazuhiko Yatabe
– Kazuhiko Yatabe, « Les modernités de Murakami Haruki », in Cipango, (à paraître).
– Kazuhiko Yatabe, « Les Japonais en France et la migration culturelle », in Des samouraïs au kawaii. Histoire croisée du Japon et de l’Occident, sous la direction d’Olivier Cogne et Fabienne Pluchart, Musée Dauphinois, 2018, p. 143-149.
– Traduction : Philippe Descola, « Shizen no jinruigaku [Anthropologie de la nature, Leçon inaugurale du Collège de France] », in Jinruigaku no yukue [l’avenir de l’anthropologie]Gendai Shisô [La pensée d’aujourd’hui], n°spécial, vol.44-5, mars 2016, p. 26-40.
– Kazuhiko Yatabe, « Le “dépassement de la modernité” et la sociologie japonaise », in Inventer les sciences sociales post-occidentalesSocio, n°5, 2015, numéro coordonné par Laurence Roulleau-Berger, p. 115-138.
– Kazuhiko Yatabe, Le mot de la semaine, chronique paru dans l’hebodomanaire Courrier International de 1990 à 2014. Une première compilation a été publiée sous le titre Les mots pour comprendre le Japon aux Editions Plume, 1992.
 
Pour aller plus loin
– Mita Munesuke, « Histoire de l’amour dans le Japon moderne », Japon Pluriel 9, Arles, Philippe Picquier, 2013, p. 617-627.
– Mita Munesuke, Social Psychology of Modern Japan, trad. par Stephen Suloway, London, Kegan Paul International, 1995.
– Marc Augé, Non-lieux. Introduction à une anthropologie de la surmodernité, Paris, Le Seuil, 1992.
Ulrich Beck, La société du risque. Sur la voie d’une autre modernité, traduit de l’allemand par L. Bernardi, Paris, Aubier, 2001 (1986).
– Alain Ehrenberg, La Fatigue d’être soi, Paris, Odile Jacob, 2000.
– Franz Fanon, Peau noire, masques blancs, Paris, Les Éditions du Seuil, 1952.
– Ervin Goffman, La mise en scène de la vie quotidienne, 2 vol., traduit par Alain Accardo, Paris, Minuit, 1973 [1971].
– Bruno Latour, Nous n’avons jamais été modernes. Essai d’anthropologie symétrique, Paris, La Découverte, 1991.
– David Riesman (avec Nathan Glazer et Reuel Denney), La foule solitaire, Paris, Arthaud, 1961 [1950].
– Jean-Paul Sartre, Saint Genet comédien et martyr, Paris, Gallimard, 1952.
– Charles Taylor, Le Malaise de la modernité, Paris, Éditions du Cerf, 1999 (trad. fr.).
 
 
Quelques films :
– Adachi Masao, Ryakushô renzoku shasatsuma (A.K.A Serial Killer), 1975.
– Imamura Shôhei, Fukushû suru ha ware ni ari (La vengeance est à moi), 1979.
– Kurosawa Kiyoshi, Kairo, 2001.
– Shindô Kaneto, Hadaka no jûkyû-sai (Live Today, Die Tomorrow!), 1970.
– Yamazaki Takashi, Always 3 chôme no yûhi, 2005.
 
Citer ce billet: «Le Japon en perspective – épisode 13 – Traduction et mise en perspective : “L’enfer du regard: une sociologie du vivre jusqu’à consumation” de Mita Munesuke avec Claire-Akiko Brisset et Kazuhiko Yatabe », par SFEJ. Publié sur Japon(s) le 26/06/2023. Lien : https://sfej.hypotheses.org/2234.
 
 
 
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search