Le Japon en perspective – Épisode 6 – « Mishima Yukio » – Thomas Garcin


Pour ce nouvel épisode de Japon en perspective, je recevais Thomas Garcin, maître de conférences à l’université de Paris rattaché au CRCAO. Il est spécialiste de littérature japonaise contemporaine. Durant cet entretien, il aborde ses recherches sur Mishima Yukio.

L’épisode est disponible sur Audioblog (le site semble ne pas fonctionner correctement avec le navigateur Chrome), sur Apple podcast, sur Spotify ou en utilisant le flux RSS qui vous permettra de vous inscrire sur d’autres applications, notamment sous Android.

Ou directement via ce lecteur :

 

Références des œuvres mentionnées dans l’enregistrement

  • Marguerite Yourcenar, Mishima ou la vision du vide, Paris, Gallimard, 1980.
  • John Nathan, Mishima, A biography, New York, Da Capo Press, 2002 [1974].
  • Mishima Yukio, Le Pavillon d’Or, traduit du japonais par Marc Mécréant, Paris, Gallimard, 1961.
  • Mishima Yukio, Confessions d’un masque, traduit du japonais par Dominique Palmé, Paris, Gallimard, 2019.
  • Mishima Yukio, Vie à vendre, traduit du japonais par Dominque Palmé, Paris, Gallimard, 2020.
  • Mishima Yukio, Yūkoku (Patriotisme, 1961) dans Eirei no koe, Tokyo, Kawade shobō, 2005, pp. 73-109.
  • Mishima Yukio, Utsukushii hoshi [Belle étoile, 1962], Tokyo, Shinchōsha, 2011.

Travaux de Thomas Garcin (non exhaustif)

  • Mishima Yukio wo yominaosukoto (Relire Mishima), Mishima Yukio Kenkyū n°19, Kanae shobō, Tokyo, mai 2019, pp. 98-105.
  • « Mishima et la critique : une question de mise en scène », dans S. Murakami-Giroux & S. Schaal (dir.), Corps et Message au Japon, Picquier, 2019, pp. 245-260.
  • “Reading Manipulation in Honba by Mishima Yukioˮ, Poetics Today, 40:4, 2019, pp. 681-696.
  • « Topoï de la mort violente et corps psychotique dans Yūkoku de Mishima Yukio », in Cipango – Cahier d’Études japonaises, n°22, 2018, pp. 197-229.
  • « “Nous sommes tous nihilistesˮ, l’engagement politique chez Mishima et la nouvelle gauche estudiantine”, Ebisu n°54, L’après-guerre des intellectuels japonais, 2017, pp. 147-175.

Pour aller plus loin

  • Irmela Hijiya-Kirschnerei, “Review on Deadly Dialectics: Sex, Violence and Nihilism in the World of Yukio Mishima by Roy Starrs”, The Journal of Japanese Studies, Vol. 22, No. 1 (Winter, 1996).
  • Annie Cecchi, Mishima Yukio, Esthétique classique, univers tragique, D’apollon à Dionysos à Sade et Bataille, Paris, Honoré Champion, 2000.
  • Satô Hideaki, Mishima Yukio no bungaku [La littérature de Mishima], Tokyo, Shironsha, 2009.
  • Noguchi Takehiko, Mishima Yukio no sekai [Le monde de Mishima Yukio], Tokyo, Kōdansha, 1968.
Citer ce billet: «Le Japon en perspective – Épisode 6 – « Mishima Yukio » – Thomas Garcin », par SFEJ. Publié sur Japon(s) le 25/11/2020. Lien : https://sfej.hypotheses.org/1068.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search