Le Japon en perspective – Épisode 4 – « Histoire sociale des chrétiens cachés au Japon » – Martin Nogueira Ramos

Par Grégoire SASTRE (CRJ)

Pour ce nouvel épisode de Japon en perspective je recevais Martin Nogueira Ramos. Il est maître de conférences à L’École française d’Extrême-Orient et dirige actuellement le centre EFEO de Kyōto. Il est spécialiste d’histoire japonaise et tout particulièrement des chrétiens cachés et des catholiques qui sont au centre de sa thèse de doctorat soutenue en 2014 à l’université Paris Diderot et dont il a tiré un ouvrage publié en 2019 à CNRS éditions. Celui-ci s’intitule : La foi des ancêtres : chrétiens cachés et catholiques dans la société villageoise japonaise, du xviie au xixe siècle. ( https://www.cnrseditions.fr/catalogue/histoire/la-foi-des-ancetres/ )

Dans cet entretien, nous abordons ses travaux en histoire sociale concernant les crypto-chrétiens, des débuts de leur foi secrète à leur « découverte » par les missionnaires des Missions étrangères de Paris dans les années 1860. Il évoque également ses recherches actuelles sur la révolte de Shimabara (1637-1638) et les sources permettant de mieux comprendre le passage à la clandestinité des communautés catholiques dans la première moitié du xviie siècle.

Le centre de Kyōto de l’EFEO propose de nombreuses conférences, qui en cette période de confinement sont également accessibles en ligne. Vous trouverez plus d’informations sur le blog du centre : https://www.efeo.fr/blogs.php?bid=10&l=FR

L’épisode est disponible sur Audioblog (Le site semble ne pas fonctionner correctement avec le navigateur Chrome), sur Apple podcast, sur Spotify ou en utilisant le flux RSS qui vous permettra de vous inscrire sur d’autres applications, notamment sous Android.

ou directement en utilisant ce lecteur : 

 

Références de Martin Nogueira Ramos (non-exhaustif) :

NOGUEIRA RAMOS M. (2019), La foi des ancêtres : chrétiens cachés et catholiques dans la société villageoise japonaise, du xviie au xixe siècle, Paris, CNRS éditions.

NOGUEIRA RAMOS M. (2019), « Renier sa foi sans perdre son âme. Les catholiques japonais au début de la proscription (xviie s.) », Cahiers d’études des cultures ibériques et latino-américaines, n. 5, p. 177-202.

En ligne : http://cecil-univ.eu/c5_v1/

NOGUEIRA RAMOS M. (2014), « Religion et identité villageoise dans les communautés de chrétiens cachés et catholiques de Kyūshū (xixe siècle) », Cipango, Cahiers d’études japonaises, n. 21, p. 261-318. 

En ligne : https://journals.openedition.org/cipango/2300

Pour aller plus loin : 

ELISON G. (1973), Deus Destroyed : The Image of Christianity in Early Modern Japan, Cambridge (Mass.), Harvard University Press.

BOXER C.R. (1951) , The Christian Century in Japan, 1549-1650, Berkeley, University of California Press.

OHASHI Yukihiro 大橋幸泰 (2001), Kirishitan minshūshi no kenkyū キリシタン民衆史の研究 [Études sur l’histoire du christianisme populaire japonais], Tokyo, Tōkyōdō shuppan.

Ingénieur son : Patrick Djikine, Inalco.

Montage : Grégoire Sastre

Citer ce billet: «Le Japon en perspective – Épisode 4 – « Histoire sociale des chrétiens cachés au Japon » – Martin Nogueira Ramos », par SFEJ. Publié sur Japon(s) le 15/06/2020. Lien : https://sfej.hypotheses.org/1016.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search